Le Grand Détour

2 jours de glande à Hanoï – 2 lazy days in Hanoi

Download PDF

france_french_flag [24 janvier 2016]
Dimanche. 6 degrés dehors avec du vent et de la pluie. Un journée à rester au chaud sous la couette 😉 J’en profite quand même pour aller chez le coiffeur. Je suis rasé de près… Rattrapage de blog. Nous hésitons à programmer une excursion pour le lendemain à la pagode des parfums.

Nous nous arrachons finalement de notre cocon pour déjeuner. Et quel déjeuner… Nous choisissons par hasard et par dépit un endroit qui propose des « Pizza cônes ». Il s’agit de pizza qui, comme le nom l’indique, sont présentées dans des cônes de pâte à pizza et qui sont proposées à plusieurs parfums… Rigolo mais pas gastronomique 😉

Nous partons ensuite visiter la prison Hoa Lo qui montre encore une fois le passé colonial peu glorieux de la France au Vietnam et aussi à quel point les vietnamiens ont souffert, d’abord pour assurer leur souveraineté et indépendance face à la France puis pour lutter contre l’invasion américaine. Parmi les joyeuseries qui caractérisent la prison la plus dure d’Indochine, on trouve une guillotine. Oui, nous avons décapité des hommes et des femmes jusque dans les années 50 pour leurs idées politiques d’indépendance. Quant aux autres prisonniers, leur traitement était assez inhumain dans une prison prévue initialement pour 400 personnes mais où furent entassés 2000 prisonniers politiques. Malnutrition, maladie, torture, il pouvait y mourir jusqu’à 40 personnes par mois. Youpi !

Retour vers l’hôtel. Nous sommes frigorifiés. Je ne sens plus mes doigts depuis longtemps. Nous nous arrêtons au Dunkin Donut pour un chocolat chaud et un donut.

Retour à l’hôtel et Skype avec la famille. Le soir nous dînons une nouvelle fois au restaurant Countryside avec du porc sur plaque chauffante, aubergines au gingembre et un pho au poulet pour le classique local. Miam.

english_flag [24th January 2016]
We woke up pretty late this morning and it was colder than ever. 5°. I didn’t fancy leaving the hotel and so Stéphane headed out to get his hair cut whilst I stayed and played with my photos in Lightroom for a bit. I’d asked him to go and see Julie in the old hotel to get the recipe for their lemon juice drink. He moaned and so I said not to bother but when he came back he had very little hair left and the following recipe:

2 litres of water, the juice of 3 lemons, 50g sugar. Simple, but delicious! Unfortunately I don’t know whether you have to heat it or not, but I’ll just have to experiment when I get home! (Thanks Stéphane!)

When we eventually headed out for lunch it was getting pretty late and all the “local” restaurants either had tables outside or were wide open to the cold air of the outside world. So we decided to keep walking until we find a restaurant with doors. We eventually stumbled upon a pizzeria with a difference…it sold cone pizzas. They’re like ice-cream cones made of pizza dough and stuffed with cheese and ham (or whatever you fancy) instead of the ice-cream. They were nicer than I thought they were going to be and it was slightly warmer than being outside.

Our aim today was simple. Head to the Hoa Lo Prison Museum which is home to what is left from a prison built by the French in 1896. They used it to imprison the Vietnamese revolutionaries and then guillotine some of them…the guillotine is in pride of place between the women’s and the death row cells! The prison was later used by the Vietnamese to imprison their prisoners of war (such as John McCain whose plane was shot down and he was pulled out of the wreckage in a nearby lake). The US prisoners of war called the place the “Hanoi Hilton” and you can see from the photos that they were pretty well looked after…a couple of turkeys for them to prepare for their Christmas dinner and they also had stuff to decorate the place for Christmas too…apart from not being able to leave it didn’t look that bad for them!

As we left we spotted a bearded tourist wearing just a t-shirt and shorts…he’d clearly packed less clothes than us, or he was from Iceland or something for him not to feel the cold!!

We decided that it was too cold to hang about much longer outside and so headed back to the hotel after a walk around the lake.

I convinced Stéphane to head back to the Countryside restaurant for dinner this evening (as it was so delicious last time). We managed to eventually get them to put us at a table in the back room, rather than the breezy front room. The garlic aubergine was absolutely delicious, though it wasn’t as good as our first meal there. Another couple, who arrived just after us were still waiting for their meal when we left and getting pretty impatient. The waiter came and apologised to them, but didn’t tell them how much longer they’d have to wait…glad we’d arrived when we did! ^_^

Seeing as we haven’t booked any tours for tomorrow we’re thinking about heading to the cinema to see the Star Wars film at the Imax there. We’ll see.

 

france_french_flag [25 janvier 2016]

Nous avions un plan. Oh, pas vraiment grandiose mais un plan quand même. Celui d’aller au cinéma voir StarWars à l’Imax d’Hanoi pour cette ultime journée dans la capitale vietnamienne toujours en mode grand froid. Nous aurions pu opter pour des tas d’autres choses comme des excursions pour visiter des pagodes, faire des tours en bateau, des visites de musées, etc. Oui mais nous commençons à tourner en rond ici, nous avons déjà fait pas mal de musées et le temps n’invite pas vraiment à la déambulation dans la nature avec le froid et la pluie… Et puis zut on voulait juste aller se faire une toile tranquillement quoi 😉

Après avoir travaillé ce matin sur le blog nous sortons de l’hôtel vers 12h pour la séance de 14h40, de quoi avoir le temps d’aller au cinéma, de déjeuner et de profiter du film. Nous portons pas loin de tous nos vêtements du voyage sachant que nous ne sommes absolument pas du tout équipés pour l’hiver…

L’arrêt de bus n’est pas très loin de l’hôtel. Je ne connais ni les horaires ni la fréquence des passages. Viendra, viendra pas. Nous décidons d’avancer jusqu’au prochain arrêt et bien sûr le bus arrive derrière nous. Nous tentons à tout hasard la technique vietnamienne d’héler le bus mais le chauffeur nous fait signe d’aller au prochain arrêt. Nous piquons alors un sprint mémorable dans les rues d’Hanoï pour le rattraper avant qu’il ne reparte. Ca fait bien longtemps que nous n’avons pas couru dis, donc. Nous nous asseyons totalement essouflés mais contents. En plus nous nous rendons dans un quartier de la capitale que nous ne connaissons pas encore, le quartier français.

D’après ce que j’ai lu le cinéma se trouve quelque part dans les étages d’un grand centre commercial. Ca fait quelques temps que nous ne nous sommes pas rendus dans l’un de ces temples de la consommation qui se ressemblent tous quel que soit le pays : à tous les étages les grandes marques sont présentes, de bijoux, de vêtements, de maquillage, de lingerie, etc. Un peu comme à Bangkok, le dernier étage est rempli de restaurants en tous genre : vietnamiens, coréens, japonais, italiens et j’en passe. Nous luttons un peu pour trouver le cinéma en demandant notre chemin plusieurs fois. Une fille nous indique d’abord le premier étage d’où l’on vient et une autre le sixième étage de l’autre tour. Décidément il faut vous mettre d’accord, les amis ! Nous remontons au cinquième où nous trouvons enfin un ascenseur qui monte dans les étages supérieurs dont le cinéma. Ouf.

Lorsque nous sortons de l’ascenseur, nous avons un mauvais préssentiment… Nous faisons le tour de l’étage pour trouver les salles. Bizarrement nous ne voyons aucune affiche pour Star Wars. Nous finissons par demander à une sorte d’accueil. D’après ce que j’avais vu le film ne jouait plus que dans la salle Imax. Nous demandons donc si nous sommes bien au bon endroit pour l’Imax.

Les gens de l’accueil se regardent avec un sourire. Peut-être que nous ne sommes pas les premiers à leur poser la question…

« Mais monsieur, commencent-ils, l’Imax se trouve à Saigon, pas à Hanoi… »
« … Saigon à 1755km et 28 heures de voiture ? »… Sur le coup je ne me démonte pas trop. Et pour Star Wars sinon, c’est possible de voir le film ici ?
« Heu, en fait ça fait plus d’une semaine qu’il ne joue plus ici », nous répondent-ils.

A ce moment je dois prendre le blâme comme un homme : j’ai vraiment été nul ! Car c’est bien moi qui ait regardé toutes les infos pour le film, le trajet, etc. Je me sens un peu comme le touriste vietnamien qui débarque à Marseilles et qui demande s’il peut visiter la tour Eiffel. Bon. Pas d’Imax, pas de Star Wars, pas de film qui nous accroche, le trajet pour rien… Il ne nous reste plus qu’à déjeuner pour ne pas tout perdre. Et l’un de nos derniers repas vietnamiens sera… japonais bien sûr ! Un katsu curry, des sobas et des tempuras, il n’y a rien de mieux pour requinquer les troupes.

Pour passer l’après-midi nous décidons de faire le trajet du retour à pied vers l’hôtel, en bravant le froid. Nous en profitons pour faire le tour des quelques librairies que nous croisons sur notre route pour tenter de trouver un guide LonelyPlanet sur l’Australie en anglais… Malheureusement nous échouerons également. Enfin, nous en trouvons mais il s’agit soit d’une édition de 2007 soit d’une édition de 2013, ce qui en soit serait acceptable mais il s’agit d’une photocopie dégeulasse à peine lisible. Tans pis, on en achètera à l’aéroport. D’un autre côté, essayer de trouver un LonelyPlanet écrit en vietnamien sur l’Australie à Paris ne doit pas être si simple que ça, non ?

De librairies en mobylettes par milliers nous remontons lentement mais sûrement vers notre hôtel, en visitant un temple qui se présentait à nous. C’est lundi mais la frénésie de la ville semble à son comble avec de nombreux vietnamiens qui sont dehors à boire des cafés. Il fait pourtant 8 degrés mais ça ne les arrête pas. Il y a vraiment une culture « café » impressionante ici car ces derniers se comptes par centaines, littéralement.

Nous préparons nos sacs pour le grand départ du lendemain puis nous dînons à l’Highway 4, un restaurant de spécialités de toutes les régions du Vietnam. La carte est vraiment impressionnante et inhabituelle avec des snacks qui défient l’imagination et les aventuriers du palais : larves d’abeilles, sauterelles, scorpions frits, criquets, vers, etc. Comme mon curry de ce midi n’est finalement pas très bien passé, nous ne prenons pas de risques en prévision des 13 heures d’avion à venir demain… Susie opte pour des aubergines grillées avec du boeuf tandis que je choisis un Cau Lau, cette spécialité de nouilles et de porc que nous avions tant aimée à Hoi An.

Ce resto produit également des liqueurs locales que nous décidons de goûter, l’une la rose, l’autre à la prune. C’est fort mais c’est bon. Mais c’est fort.

Retour à l’hôtel. Demain le réveil nous chagrinera à 6 heures, snif. Mais ce sera pour d’autres aventures bien excitantes en Australie.

english_flag [25th January 2016]
Another cold day, but this morning it’s not as wet as it has been so it doesn’t feel as bad. This morning we have had a lazy time though as I had girly things to do — legs, eyebrows, etc.

We decided to catch the bus to the Imax cinema to watch the Star Wars film and grab some lunch there. We walked to the bus stop and waited for a couple of minutes. As it was still pretty chilly we decided to walk to the next bus stop in order to warm ourselves up and, obviously, shortly after starting off, we spotted the bus in the distance.

We started to walk more quickly, hoping that the bus would be stopped at the traffic lights (as the next stop was still quite a way away). Eventually though the bus pulled up level with us and I tried waving at him to get him to stop. He made a sign that he couldn’t stop here and so we started to sprint towards the next stop…backpacks and walking shoes not helping us that much. I didn’t think we’d make it, but the driver had kindly waited for us!!

Knackered but relieved we dropped ourselves into the nearest seats and waited for the ticket conductor to come for his money.

We got off opposite a large shopping centre with cinema signs outside. Working our way up the escalators to the top floor we couldn’t find the cinema. I spotted a sign for a games centre and thought that they might be in the same place, this took us across a corridor to another buiding. There was no cinema. We asked a passing girl who told us that it was on the ground floor and took us to the lift and pressed G before stepping out of the lift. “Thank you”.

On the ground floor of this second building we couldn’t find the cinema and asked someone in one of the shops. He said “6th floor”, pointing to the original building that we were in….wild…goose…chase!

Eventually, and after a lot of wandering around, we found a hidden lift to take us to the 6th floor and the cinema complex. Eventually, we found someone that spoke English and Stéphane asked where the Imax was…the reply… “In Saigon”.

Ah. Saigon. Ho Chi Minh City. 29 hours drive from here. 1800km. I think we might miss the film.

We looked at each other and laughed. Thanking the man we headed to the lifts, checking on the way that there weren’t any other films that we wanted to see.

At least we could take our time to have a nice lunch and it was getting late now. We opted for a sushi restaurant that looked quite posh on the 4th floor. We should have left the shopping centre and found somewhere outside…

The food was ok, but it was pricey and it wasn’t great. We walked back to the hotel, stopping on the way to buy some nail polish at Yves Rocher (oh que oui, Sandrine et Stéphanie  ^_-). We also went on a bit of a cruise of all the bookshops in Hanoi to try and find a Lonely Planet for Australia. The only ones we found were poorly photocopied fake ones from 2009. The guy selling them started at 450,000 Dongs. When we left him he was saying that his lowest price was 250,000 Dongs…a little different, but I’d prefer to have a proper colour copy that we know dates from a more recent year.

Back in our hotel room, we decided that we would head back to the little street with all the restaurants and eat a hotpot outside. It was only when we arrived at the door of the hotel we realised that it was peeing it down with rain outside…ah, change of plans then. We’d find a restaurant nearer to the hotel and with inside seating. One of the recommendations of the hotel was the Highway 4 restaurant and, as we were looking at the menu outside in the rain, a guy ran inside and told us to get in as we’d find something to please us.

We did. And we did. We were seated fairly near to the door, but it wasn’t that busy so it didn’t open too often. The menu proposed lots of strange and wonderful insect dishes as an aperitif. We chickened out and opted for the spring rolls which were divine — alongside a local alcohol that they distill themselves (and is probably a little strong for an aperitif, but tough!).

I can’t remember the names of the other dishes that we had, but they were very tasty and we were happy with our choice. If only we’d come here earlier!

Tomorrow is a big day, first we fly to Bangkok where we catch our 9 hour flight to Sydney. I’m so excited as we’ll be staying with my uncle and aunty and I have never met my aunt and my cousin…should be fun!! All this means that we will have to be at breakfast at 6:30 am and so early night! Night, night!

 

2 reflexions sur “2 jours de glande à Hanoï – 2 lazy days in Hanoi

  1. Danielle Marin

    Bonjour à vous deux,

    J’espère que tout se passe comme vous le souhaitez. Je vous suis depuis votre départ et très heureuse de découvrir vos pérégrinations.
    J’ai hâte de votre retour car le champagne est déjà au frais !

    Bonne continuation et bon coiffeur.
    Bises Danielle

    1. Steph Auteur de l'article

      Bonjour Danielle ! Merci beaucoup pour ton message et pour les bulles qui nous font déjà pétiller les papilles 😉 Et merci de lire nos petites aventures… Nous en prenons toujours plein les yeux mais avec la chaleur cette fois en Australie. A bientôt !