Le Grand Détour

The Yangtze Three Gorges Cruise – Part 2/2

Download PDF

france_french_flag La croisière

Nous ne connaissions pas grand chose sur le barrage avant d’embarquer sur le Victoria Jenna. Ce n’est qu’au fur et à mesure des visites et des conférences proposées que nous avons appris l’histoire du Yangtzé. Mais le point culminant des 667 kilomètres de croisière et ce qui en fait le succès auprès des touristes, chinois mais également de toutes les nationalités, c’est une merveille de la nature ou plutôt 3 merveilles de la nature successives, à savoir les 3 gorges du Yangtzé. L’une d’elles figure d’ailleurs sur le billet de 10RMB, c’est dire à quel point elles sont emblématiques.

Notre croisière débute le soir. Le soleil est couché depuis plusieurs heures déjà et Chongqing la monstrueuse a revêtu son habit de lumière qui la fait désormais ressembler à Manhattan ou Las Vegas. Les dizaines de grandes tours visibles depuis l’embarcadère de Chiaotianmen clignotent de néons multicolores. Depuis le pont supérieur du Victoria Jenna nous profitons de ce moment privilégié, cheveux au vent dans la nuit chinoise. Point de stress dans la tête, quiétude dans le coeur et sourire sur les lèvres. Plusieurs genres de bateaux-mouches chongqiniens ajoutent aux scintillements du fleuve, avec leurs impressionants dragons en néons qui semblent flotter sur l’eau en crachant de la lumière. Les karaokés vont bon train sur ces bateaux tout comme sur la terre ferme. Soudain nous percevons un mouvement. Les moteurs se mettent à ronfler plus fort. Le Vicoria Jenna quitte le port d’amarrage centimètre par centimètre. Ca y est, nous partons ! Notre mastodonte manoeuvre un demi-tour et commence à glisser lentement sur le Yangtzé. Nous immortalisons l’instant avec un selfie de rigueur tandis que nous passons sous l’un des 86 ponts que compte le fleuve jusqu’à Shanghai, tout illuminé. La parade de lumières scintille des au revoir pour céder la place à la nuit noire ou presque. La croisière a commencé.

Nous sommes montés sur le bateau vers 17h. De mon côté je me disais qu’il y aurait une majorité de touristes occidentaux sur cette croisière mais je me trompais totalement. La plupart des 300 passagers sont chinois. Il y a aussi quelques groupes de voyages organisés européens. Et puis il y a nous, une poignée de voyageurs indépendants, 10 pour être exact, qui seront regroupés sur la même table de 10 pour tous les repas. C’est ainsi que nous ferons la connaissance d’Annie et Bernard, un couple de retraités Suisse et grands voyageurs du monde devant l’éternel, une famille anglaise de Londres et un couple de Galois qui viennent juste d’acheter une maison en France dans le Limousin.

Croisière de luxe oblige, notre cabine est très confortable, avec ses grands lits, ses oreillers confortables et son petit balcon. Oui, nous y serons bien pour 3 nuits et 4 jours. Cependant le programme est relativement chargé, avec un petit déjeuner de 7h à 8h30, des excursions à terre, certaines comprises dans le billet, certaines en supplément, des conférences et autres évènements.

Ainsi, l’après-midi du deuxième jour, nous partons visiter la ville de Shibaozhai, totalement reconstruite et relocalisée 30 mètres plus haut que l’originale et dont la pagode à 9 étages a été sauvée des eaux du Yangtzé avec d’énormes digues. C’est d’ailleurs une guide de la ville qui mène la visite et nous explique à quel point les gens se trouvent mieux lotis maintenant. Le soir nous avons droit à un cocktail et au speech de bienvenue du capitaine Lee. Dont le prénom n’est pas Bruce. Au dîner Bernard et Annie nous raconterons quelques uns de leurs longs voyages de plusieurs mois en Asie du Sud-est, en Inde, en Amérique Latine, et le couple galois nous vanterons les mérites du Cambodge.

Les 3 gorges

Bien la croisière soit agréable avec le paysage qui glisse devant nos yeux, c’est vraiment le midi du troisième jour que le spectacle grandiose commence, avec la traversée des 2 premières gorges de Qutang et Wu. Alors que nous entrons dans la première, les touristes chinois sortent leurs billets de 10 Yuan pour comparer la réalité avec l’image du billet. Nous prenons des dizaines de photos mais il est difficile de rendre l’échelle de ces montagnes de plus de 1200 mètres qui nous dominent. Nous nous sentons minuscules… La brume dans le lointain ajoute un côté magique à ce paysage maintes fois immortalisé par les peintres et les érudits chinois. Certains de leurs poèmes gravés à même la roche gisent sous les eaux mais ont été reproduits au-dessus de la surface. Après le déjeuner nous pénêtrons dans la seconde gorge qui, je pense, est ma préférée, encore plus abrupte, avec ses parois qui plongent directement dans les eaux du Yangtzé. C’est l’occasion de monter à bord d’un plus petit bateau pour remonter le ruisseau de la déesse et ses 3 petites gorges. Nous sommes accompagnés par un guide local qui appartient au peuple des montagnes qui vivent notamment du tourisme et de la culture du thé vert. Cette escapade est fan-tas-tique. Par certains endroits ce ruisseau de la déesse ne fait plus qu’une quizaine de mètres tout au plus. Au-dessus de nous 1500 mètres d’aplombs. A cet endroit le niveau du fleuve est monté de 100 mètres avec la construction du barrage. C’est à cette occasion que des cercueils millénaires enfoncés dans la falaise ont été sauvés des eaux. Ils y avaient été placés par les ancêtres du peuple des montagnes qui croyaient que plus le cercueil d’un défunt était haut, plus il lui serait facile d’atteindre le paradis. L’un de ces cercueils est encore d’ailleurs visible, à plusieurs centaines de mètres de haut et les hypothèses vont bon train pour savoir comment diable des hommes ont pu l’y amener et le suspendre là (par le haut avec des cordes, en construisant des marches détruites après coup ou encore grâce au niveau de la rivière éventuellement bien plus haut à une certaine époque). Après un brève rencontre avec les locaux qui nous gratifient de chants et de danses bien organisées, nous regagnons le Victoria Jenna pour poursuivre notre chemin. Le coucher de soleil sur la deuxième gorge est à couper le souffle. Et dire que nous sommes là pour l’admirer.

Le soir, l’équipage nous donnera un cabaret assez moyen, tandis que je suis choisi pour monter sur scène pour la danse finale… seul occidental évidemment mais le ridicule ne tuant pas, tout va bien 😉 Plus tard dans la nuit notre bateau commence sa descente dans les 5 écluses du barrage. Comme la plupart des autres passagers, nous sommes au balcon de notre cabine pour assister au passage de la première écluse. C’est titanesque. Nous sommes des liliputiens au pays de Gulliver !

Le lendemain matin nous nous levons aux aurores pour visiter le fameux barrage dont j’ai longuement parlé plus haut. J’en profite pour prendre, entre autres, une photo de la maquette du site qui donne une idée de l’envergure du chantier. La fin de la croisière nous offrira une nouvelle fois des perspectives grandioses, cette fois sur la troisième gorge du Yangtzé, la gorge de Xilin. Mais déjà il est temps de quitter le navire vers d’autres aventures, direction Hangzhou.

english_flag  Day 3

We’d gotten up early this morning as there was an optional excursion to the White Emperor Valley. We’d wanted to go and visit this, but again the organised price was a bit ridiculous (yesterday we’d got off the bus and seen that the entrance tickets to the Ghost Town were 60 RMB and the price requested by the cruise was 295!! So we thought that we might be able to do the visit ourselves for cheaper. Unfortunately we had no idea where the Emporer’s Valley was in relation to where the boat was moored up and so we ended up just wandering around the town. We stocked up on beers and headed back to the boat.

This afternoon the boat would be sailing through two of the Three Gorges and so we headed up to the top deck and settled on a couple of loungers with my PC and Stéph’s tablet to write a bit for the blog and wait for the others to return from their excursion. Little by little the deck filled up, the Chinese guests with the umbrellas from their rooms to shelter from the sun, the Europeans all enjoying the sunshine turning more and more red with every minute.

The gorges were stunning with beautiful mountains lining both sides of the now huge Yantze. In the photos you can see the enormity of the gorges when you see the boats carrying hundreds of lorries or containers in the distance. I tried to imagine what it was like before the Three Gorges’ Project. We’d attended the powerpoint presentation given by Steven on the cruise and the images of the boat pullers and the rapids of the more dangerous of the gorges (prior to The Project) were really interesting. He also showed us photos of the Hanging Coffins which were wedged into crevasses in the rock faces high up in the cliffs (as it was believed that the more important you were the higher up your coffin should be).

The boat stopped opposite the Goddess Peak and we all got off and onto smaller boats in groups of about 14. These little boats led us up a tiny valley between cliff faces with a local guide until we arrived at the end where there was a demonstration of local music and dancing. As we arrived we heard what sounded like bag pipes playing For Auld Lang Sine…not sure that this is local Chinese music…but hey. It turned out to be a man playing a small trumpet-type instrument. Afterwards he sang a couple of songs and then the local guides from the boats got up and sang and danced a little. On the way back the guide tried to sell us a book with gorgeous photos of the Three Gorges or some local tea from the tea trees at the top of the mountain before singing a couple more local songs for us.

The rock formations in these valleys are stunning and made me think of T – the Queen of Geology! ^_-

Back at the boat we had the Goodbye Dinner and some more Chinese champagne. Tomorrow morning’s breakfast is at 6:30 as there is a tour of the Three Gorges Project before the boat has to leave at 10:30 so we decided to head to bed, but at about 11:15 we started going through the locks of the dam and so we got dressed and headed out onto our balcony to witness the first of the five locks. The first lock took us from 173m to about 150m above sea level. The gates to the lock were massive and the things that you attach the boat to (sorry Jon and Di…I’ve forgotten their name) are actually on floats and so they drop as the water level drops which seems very intelligent but makes one hell of a racket! In the lock there was another cruise ship as well as ours — it’s a big lock!

Last day

So last night, as we slept, the captain took us down the rest of the 5 locks that took us from 173m to 65m above sea-level. This morning we have an organised visit of The Project with our guide Max. The dam is 183m high and I can’t remember how wide, but it contains 32 turbines. The aim was that this dam would produce 10% of China’s electricity, it is sadly only currently producing 3% and at what cost?

The result of the dam is that 1.3 million people had to be evacuated from their homes and relocated into the new towns higher up the mountains or to neighbouring towns such as Chongqing. The local guides all try to sell this as a positive thing as people moved from tiny, run down houses/flats to brand new houses/flats which were much bigger…but, more honestly, this project divided (and still divides) a number of Chinese people and not everyone was happy about it.

As well as the direct impact on more than a million Chinese people, the environmental impact is simply HUGE. The Chinese sturgeon that used to come up the Yangtze to breed are now blocked at the dam and taken manually to fish farms for breeding. The baby sturgeon are put back at dam level when they are 15cm long. Another sad truth is that there was a dolphin that used to live in the Yantze and is now totally extinct in this environment. Also, from an archeological and historical point of view many, many sites of interest are now underwater — some being saved before the dam, others being reproduced higher up the mountains.

There is also a ship lift, however the architect changed his mind on the technology and instead of a pully and cables now wants a system of cogs and wheels which means that it will be finished in a couple of years. The ship lift and the locks are free for all passing ships. This must add to the overall cost of “The Project” which has already cost something like 500 billion dollars…

I personally am not a fan of the dam. I appreciate that we could have done this cruise thanks to the dam being there, but part of me thinks that it may have been even more impressive and interesting if we’d seen the old rapids and boat pullers…

 

2 reflexions sur “The Yangtze Three Gorges Cruise – Part 2/2

  1. Serge mulard

    Bonjour les enfants,
    Quel pays! Les paysages et les réalisations grandioses , nous font douter de nos proportions habituelles.La Chine est vraiment un pays extraordinaire et pleine de surprises. Je pense que le choix de la croisière de luxe , est le bon choix .Faites vous plaisir pour vôtre anniversaire de mariage, et profitez au maximum de ces moments exceptionnels.Je suis sur que cet anniversaire restera à jamais dans vos mémoires.
    Grosses bises à tous les deux.
    Papa et Maman,
    A bientôt.