Le Grand Détour

Le jardin Ritsurin avec Masashi Fuké et ses sanuki udon

Download PDF

france_french_flag Avant notre voyage, plusieurs fois nous nous sommes posés la question d’un thème ou d’un fil rouge pour notre « grand détour », sans vraiment en trouver un en particulier. Bien sûr, nous voulions voir des endroits magnifiques, des monuments extraordinaires mais ce dont nous avions aussi très envie c’était de faire de belles rencontres, d’avoir de vrais échanges avec des locaux et partager nos cultures et nos joies, que ce soit oralement si nous le pouvions ou avec des gestes sinon… Hé bien après cette première semaine au Japon, nous sommes simplement comblés des belles rencontres et échanges que nous avons eus. Et un peu fiers aussi parce malgré tout, cela demande un minimum d' »efforts » pour aller vers l’autre – même si au Japon l’autre vient souvent vers nous !

Aujourd’hui encore nous avons fait une belle rencontre avec un guide bénévole, Masashi Fuke, au jardin Ritsurin de Takamatsu. Le jardin lui-même est une perle et probablement le plus grand jardin japonais que nous avons jamais vu… Partout où nous posons les yeux, la perspective est extraordinaire, pins japonais, érables ou cerisiers travaillés comme des bonsais, ponts de bois, étangs ou petites mares que traversent des pas japonais, etc.

20150925_050809_DSC04085

Des pins travaillés comme des bonsais

Nous avons du mal à ne pas prendre une photo toutes les 5 secondes. Masashi nous accompagne de ses 72 ans en souriant et fait de son mieux pour nous donner quelques explications en anglais relativement approximatif mais qu’importe. Nous prenons un thé tous les 3 dans l’une des maisons de thé, en contemplant les vues du jardins qui s’ouvrent sur chaque côté du pavillon, à l’endroit même où le shogun du lieu venait prendre son thé plusieurs siècles auparavant. Nous faisons petit à petit connaissance avec Masashi, en parlant de la France et du Japon. Nous parcourons ainsi la moitié du parc ensemble jusqu’à 13:30 où nous commençons à avoir un peu faim. C’est alors que Masashi nous propose de déjeuner avec lui, dans un restaurant de nouilles local pour manger les fameuses « sanuki udon » de la région. Forcément nous acceptons avec joie mais nous lui expliquons aussi que nous avons laissé nos sacs dans un casier à la consigne et que nous devons être à la gare de Takamatsu vers les 15h… Qu’à cela ne tienne, Masashi nous propose de nous emmener au restaurant en voiture et de nous amener ensuite en voiture à la gare !

Devant le restaurant de udon avec Masashi Fuke

Devant le restaurant de udon avec Masashi Fuke

Que dire ? Avec nos remerciements appuyés nous partons donc vers ce restaurant de nouilles « self service » très populaire de Takamatsu, où les gens font parfois la queue 2 heures pour être servis, nous explique Masashi. Comme il est tard aujourd’hui et qu’on est en semaine, cela ne sera pas un problème. Ainsi pour 700 yens à deux (soit 6 euros environ !) nous nous retrouvons attablés avec un bol de udon (grosse nouille) dans un bouillon délicieux, une assiette de tempuras et du thé à volonté. Top ! Nos voisins de tables de Hong-Kong se régalent comme nous. Nous faisons bien rigoler Masashi en lui parlant de notre association japonaise dont il ne revient pas 😉 Nous lui laissons d’ailleurs la carte des Tanuki à l’ouest comme souvenir ! Après le repas, comme prévu, il nous conduit à la gare. Nous le remercions encore copieusement lorsque celui-ci nous tend un sac en nous disant qu’il s’agit d’un cadeau pour le voyage ! Je reconnais l’un des gros gâteaux de la boutique de souvenirs qu’il a dû acheter en allant chercher sa voiture. C’est fou ! Nous acceptons son présent, embarassés mais encore une fois très reconnaissants. C’est juste adorable, quoi ! Bah voilà, c’est ça aussi le Japon et c’est aussi pour cela que nous aimons ce pays. Merci encore Masashi pour ta gentillesse et pour avoir partager ces bons moment avec nous !

english_flag I’m not going to write much [note from Steph : this is a lie !] as I’m doing the photos and can’t keep up with Stéphane’s writing! Just to say that we felt very welcome in Takamatsu thanks to a few people. Firstly, the guest house that Stéphane had chosen, Wakabaya, was run by a lovely couple with a beautiful and very happy little baby who enjoyed climbing over the low table to try and get at our tea cups (often when you arrive somewhere here there is tea to welcome you, either in the entrance or in the bedroom itself). The couple spoke fluent French (which we didn’t know before we arrived) having spent a couple of years working voluntarily in Senegal.

Takeshi Wakamiya et sa famille

Takeshi Wakamiya and his family

Takeshi spent a lot of time showing us maps of the town and pointing out possible activities for us for tomorrow as well as good restaurants and even sake bars for that night’s dinner and entertainment. We opted for the restaurant Nishi Uchi which was “the best fish in town”, but didn’t speak English and didn’t have an English menu. Takeshi recommended that we tell the owner our budget and let him choose for us…it was good advice and we had a lovely dinner…though I discovered that I don’t like raw squid! As dinner was so good, we drank a lot of saké whilst eating so we didn’t make it to the saké bar instead opting to head back to the guest house.

 

 

The next day’s main activity, after a lazy morning, we headed to Ritsurin Gardens (the long way round due to not checking the bus number against the list provided by Takeshi this morning (!) 30 minutes instead of 10). We put our big backpacks into a couple of lockers at the park entrance and bought our tickets. As we were discussing which path to take, a guide called Masashi Fuke came up to us and offered to show us around the park. We accepted as we really enjoyed our previous guides: Iwai-san at Osaka castle and our guide at Himeji whose name we regrettably forgot to ask (I blame the rain!). He then showed us the Eastern/Southern part of the park, the Japanese part. In the middle there is a tea house where we stopped and enjoyed a cup of tea (Sencha for me and Masashi and Macha for Stéphane) and a small cake whilst looking out from this beautiful Japanese paper door lined building to the stunning Japanese gardens.

After our tour, which was very interesting and extremely beautiful, Masashi asked if we liked Japanese noodles and offered to take us with him to eat some Sanuki noodles (local to this town). We agreed with pleasure and it turned out that he would take us in his car (with all our luggage) to the restaurant. Unfortunately we have no photos of the noodles for our Food Porn article but, trust me, they were good (even if we had to work for them*). Once we’d finished dinner (having spoken to some people from Hong Kong who told us that we had to visit Hong Kong) Masashi offered to take us to the train station and once there he then gave us a gift of a beautifully wrapped, local cake (that he must have bought at the gardens when he was “getting the car”).

*You pick up a tray at the entrance and a plate if you want tempura. You then choose the size of the portion of noodles. There are a couple of containers of floating things (fried tofu and something else). Then you pay. Afterwards there is a large container of boiling water with some metal nets hanging above, you throw your noodles in the net and move them about in the water to heat them through. Then you put them back into your bowl and move along to the soup, you add the soup over the noodles in the bowl. At the end of the counter you can add the following ingredients on top of your noodles: diced spring onions, ginger, very spicy pepper and another ingredient that we didn’t recognise. Then you choose a seat and go and get yourself a cup of tea or some iced water.

8 reflexions sur “Le jardin Ritsurin avec Masashi Fuké et ses sanuki udon

  1. Florent

    J’avoue que j’ai lu qu’en diagonale les 4 derniers articles, mais les photos sont superbes ! You rock, guys 😉

    1. Steph Auteur de l'article

      Salut Florent ! Merci pour ton message mais bon, Ducros il se décarcasse quand même pour les textes, hein 😉

  2. Le Landais

    Que de belles visites déjà faites en si peu de temps. Merci de nous faire voyager avec vous depuis notre fauteuil !!! J’ai beaucoup de plaisir à lire vos rapports de visites et vos impressions. Bonne continuation.

  3. Sonia

    Merci à vous deux, par votre blog vous prolongez mon court séjour en Asie. Que de belles choses à voir et de rencontres extraordinaires. Continuez à nous faire rêver.

    1. Steph Auteur de l'article

      Bonjour Sonia ! Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Tes photos de Thaïlande aussi nous ont fait rêvés… mais on n’y est pas encore 😉 A bientôt !

  4. Hubert

    Ah ben moi j’ai tout lu avec plaisir, merci Ducros ! 🙂
    Ca me donne super envie de retourner au Japon, tout ca (ca tombe bien, puisque j’y vais en Novembre).

    En tout cas, merci de prendre le temps de poster vos impressions, ca nous fait un peu voyager par procuration.

    1. Steph Auteur de l'article

      Salut Hubert ! Merci pour ta lecture alors 😉 Ah, si tu vas au Japon en novembre tu devrais voir les érables rouges (momiji), ça doit vraiment valoir le coup d’oeil vues les différentes photos qu’on a eu l’occasion de voir. Pour le blog, presque 10 ans après votre tour du monde et vos impressions partagées… content de te refaire voyager 😉 A bientôt sur Skype !